section-top-MRC

Le territoire de la MRC de Deux-Montagnes

Localisation :

Située dans la région des Basses-Laurentides et plus spécifiquement dans la couronne nord de Montréal, la MRC de Deux-Montagnes regroupe les municipalités de Saint-Eustache, Deux-Montagnes, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Pointe-Calumet, Saint-Joseph-du-Lac, Oka et Saint-Placide. Le territoire autochtone de Kanesatake fait également partie du territoire.

Située à une vingtaine de kilomètres de Montréal, la MRC s’ouvre au nord sur la région des Laurentides et au sud sur les régions de Laval et Montréal. Elle est bornée à l’ouest par la MRC d’Argenteuil, au nord par la MRC de Mirabel, à l’est par la MRC Thérèse-De Blainville et au sud par la MRC de Vaudreuil-Soulanges.

Elle se trouve au confluent de la rivière des Outaouais, du lac de Deux Montagnes et la rivière des Mille-Îles.


Principales caractéristiques du territoire :

À sa façon, la MRC de Deux-Montagnes illustre en partie le paradoxe de la ville à la campagne. La vocation autrefois agricole du territoire cohabite aujourd’hui avec un milieu urbanisé ou en quête d’urbanisation. Près de 70% du territoire est affecté à l’agriculture alors que plus de 95% de sa population habite à l’intérieur d’un milieu urbain.

Saint-Eustache est le principal carrefour socioéconomique, culturel et artistique de la MRC. Approximativement 50 % de la population de la MRC réside à Saint-Eustache.

Les éléments les plus importants des paysages naturels de la MRC sont les plans d’eau notamment le lac, les collines d'Oka et le Parc national d’Oka. Ce dernier offre une panoplie d’activités pour les amateurs de plein-air et les amants de la nature.


Quelques statistiques : 

Statut juridique Municipalité régionale de comté
Date de constitution 1er janvier 1983
Superficie 245 km2

 Source : MAMROT

 

Population 87 249 habitants
Densité de la population 358,8 h/km2
Nombre de logements 35 165
Revenu moyen des ménages 64 755 $
Superficie de la zone agricole 243 km2
Nombre de fermes 304

 Source : Statistique Canada, recencement 2006